Le corps nu dans l’affirmation de sa beauté et de son énergie sensuelle.

Du 7 février au 8 mars 2020
Vernissage le jeudi 6 février à 19h30 à l’ATRIUM57 Café

ATRIUM 57 – Rue du Moulin 57 à 5030 Gembloux

J’ai besoin que l’expression soit spontanée, prise sur le vif.
Le travail avec modèle vivant en mouvement permet cela.
À l’encre et la plume, je dessine le mouvement en quelques secondes. J’écris en même temps.
Cet amour du “vif” me mène à l’envie de mêler la danse à mon travail. J’introduis aussi le fusain car j’ai besoin que mon travail évolue en permanence et se renouvelle. De plus en plus je sens l’émergence d’un travail qui unit mes deux techniques d’expression, la peinture à l’huile et le dessin, ce qui demande une recherche pour résoudre les questions techniques de support, d’équilibre entre les mediums. L’importance du vide est primordiale dans mon travail.
J’exprime à travers le vide.
Il m’oblige à doser mes différentes techniques.

Après avoir travaillé beaucoup l’art animalier, depuis quelques années, je travaille le corps humain, qui me fascine, afin de développer un questionnement sociétal : la représentation de l’homme dans sa nudité est-elle à l’équivalence de la représentation du corps de la femme dans notre société actuelle ?

De par les images véhiculées par la publicité, la BD, le cinéma, si nudité de la femme il y a, elle est banalisée. À l’encontre de celle de l’homme qui reste escamotée, voilée, en partie cachée.

De par mon travail qui affirme la nudité de l’homme sans tabou, sans interdit, je tente aussi de rejoindre un statut égalitaire entre l’homme et la femme quant à la nudité.

Mon travail est de mettre plus clairement en évidence le corps nu dans l’affirmation de sa beauté́, de son énergie sensuelle, dans l’interaction du corps et de l’esprit, de toutes ses émotions et sensibilités, des énergies multiples qui le traversent. De montrer la beauté́ de deux corps faisant l’amour, mélangeant leurs énergies, leurs courbes et leurs désirs.

C’est aussi ce qui s’exprime dans mes écrits. Extraits du livre de Valérie Vanden Bulcke : « Silence de soufre et regard corbeau. Tes mouvements amples se déploient timides. Ta voix se plaint et se perd. Assourdissant bruit de ton cœur qui se sait seul. Que deviens-tu empli de tout ce rien ?  » 

PROGRAMME

  • Exposition accessible du mardi au vendredi de 12h à 18h
    et le samedi 8 février de 14h à 17h.
  • Vernissage le jeudi 6 février à 19h30. (performance et dessins en direct à 20h30)
  • Rencontre et dédicace du livre « Soubresauts » de 14h à 17h
    le 7 février – 8 février – 14 février – 21 février – 6 mars – 8 mars
  • Rencontre artistique « se reconnecter avec l’intime »:  du travail Découvrez l’univers artistique de Valérie VandenBulcke mêlant l’écriture et le dessin d’après modèle vivant. Venez vous aventurer dans ces modes d’expression en toute intimité. Dimanche 8 mars 2020 de 10h30 à 12h00 à l’ATRIUM57 Café (max. 12 personnes). Cette activité est proposée en partenariat avec Bibloux, le réseau de lecture publique de la Ville de Gembloux.
    Réservation obligatoire : 081 61 38 38 ou reservation@atrium57.be
 
EXPO – SOUBRESAUTS – Valérie Vanden Bulcke