Pourquoi « Saison Nomade » en 2017 – 2018
Toute l’équipe se mobilise pour garantir la continuité de l’action culturelle durant la longue période de travaux et de rénovation du bâtiment historique du Centre cultuel.


Nous voici au cœur des grands bouleversements et des changements d’envergure.

Un passage du rêve au projet et du projet à la réalité que nous devons à la persévérance et la détermination de nos pairs qui depuis 1979 ont fondé, construit et développé le Centre culturel de Gembloux sur son territoire de vie et d’actions.

Nous en sommes les héritiers, les bénéficiaires ou les gestionnaires contemporains, mais comme pour toute inscription dans l’histoire, nous ne faisons que passer, laissant aux générations à venir l’empreintes de nos choix.

Le bâtiment du Cinéma Royal a été le lieu d’ancrage historique du Centre culturel depuis des décennies. Quel est le Gembloutois qui ne dispose pas d’un soupçon de souvenir du lieu ?

Aujourd’hui la Ville de Gembloux, faisant le choix de la rénovation et de l’extension de ce bâtiment pour y garantir le développement de l’action culturelle du Centre culturel en lien avec son territoire de vie et le monde associatif, marque un grand coup dans l’histoire de la modernisation des infrastructures au service des populations et de leur épanouissement.

En vue de l’ouverture des nouvelles infrastructures, toute l’équipe se mobilise pour vous garantir une continuité de l’action culturelle durant la saison 2017 – 2018.

Cela nous demandera beaucoup de souplesse, d’adaptation et de compétences mais nous sommes bien engagés dans ce défi qui nous conduira d’un lieu à l’autre avec l’ensemble de notre programme.

Globalement vous nous retrouverez sur les terrains traditionnels d’actions que nous menons. Seule l’activité cinéma sera plus affectée par la fermeture du bâtiment et l’impossibilité d’être nomade avec le vidéo projecteur numérique professionnel. Toutefois xavier Joachim, animateur cinéma, proposera une palette de rendez-vous en la matière nous permettant de ne pas couper complètement le lien entre vous et nous et le 7e art.

Nous comptons sur vous et votre présence participative à travers le programme d’activités pour poursuivre l’histoire et la belle relation qui nous unissent depuis tant d’années.

Avec un nouveau bâtiment fi n 2018 et, nous l’espérons, une nouvelle reconnaissance de la Fédération Wallonie-Bruxelles au 1er janvier 2019, le Centre culturel ouvrira une nouvelle page de son histoire au bénéfi ce de la citoyenneté et de son accessibilité à la culture ou de sa pratique culturelle.

 

Éric Mat

 

Saison Nomade