Seul-en-scène tendre et poétique qui lève le voile sur le « plus vieux métier du monde »

Jeudi 12 mars 2020 à 20h30
ATRIUM 57 – Rue du Moulin 57 à 5030 Gembloux

Ce spectacle est né de l’envie de Véronique, conteuse, de porter sur scène des paroles de filles de joie et lever le voile sur le « plus vieux métier du monde ». Suite à des mois passés dans les quartiers chauds de Bruxelles à interviewer les femmes qui se prostituent, à les rencontrer, à tisser des liens, Véronique vient aujourd’hui nous parler au nom de celles et ceux qui ont la bouche cousue par les préjugés, par la vie et par la peur. En partant de la disparition inquiétante d’une prostituée, l’intrigue nous invite à la suivre au fil de son enquête et de ses rencontres, où chaque personnage se fait le porte-parole de réflexions, anecdotes et coups de gueule qui l’ont particulièrement touchée.

Entre contes et récits de vie, le spectacle nous dévoile l’envers du décor de ces belles-de-nuits et fait apparaître qu’avant d’être prostituées, elles sont évidemment femmes. Un seul-en-scène tendre, poétique et nuancé, vibrant d’humanité et percutant de sincérité.

Place : 10€ – Tarif réduit : 9€ (séniors, étudiants, demandeurs d’emploi)

Distribution

Une coproduction de la Compagnie des Paroles et du Collectif 1984
Création : Véronique de Miomandre et Max Lebras

Interprétation : Véronique de Miomandre
Mise en scène : Max Lebras
Une tournée Propulse coordonnée par Asspropro

SOUS LES NÉONS DU DÉSIR